Comment traiter avec la génération “moi” ?

génération jeunes

Lorsque nous parlons de la génération “I”, nous faisons référence à une génération égocentrique et égoïste. Les enfants deviennent des enfants et des adolescents vaniteux, égoïstes et égocentriques.

Nous nous considérons chanceux parce qu’on nous a toujours dit que nous étions spéciaux… Mais peut-être que pour le monde, nous ne sommes pas si spéciaux. L’environnement des gens sculpte la personnalité. Un renforcement positif constant est important pour développer notre estime de soi.

Trop de renforcement positif dans cette génération

D’autre part, un renforcement positif trop important peut vous donner droit à des choses qui ne sont pas pour vous. Les enfants à qui on a toujours dit (et seulement) combien ils sont bons penseront qu’ils ne méritent que des bonnes choses, et la plupart du temps, sans faire d’effort pour les obtenir. De nos jours, une société pleine d’éloges et de choses matérielles sans faire d’effort pour les faire prévaloir, c’est sans aucun doute un grand problème social.

Les enfants d’aujourd’hui ont ce genre de pensée :

“Je mérite toutes les bonnes choses juste pour être la personne merveilleuse que je suis”. Les enfants et les adolescents sont présentés comme le centre de leur propre monde. Imaginez maintenant un enfant vivant dans ce monde. Pouvez-vous lui reprocher aujourd’hui d’être vaniteux, égoïste et égocentrique ? Non, parce que ce sont les gens qui les entourent qui ont provoqué cette situation.

Une estime de soi injustifiée peut conduire à un droit qui peut conduire au narcissisme.

Notre EGO devient si dominant qu’il devient un obstacle sur la voie d’une croissance et d’un développement réels. L’adaptation hédonique est également à blâmer. Nous nous habituons très vite à toutes les bonnes choses de notre vie et recherchons donc notre prochaine “solution” au bonheur, qu’il s’agisse d’acheter quelque chose de nouveau ou de profiter de l’attention des autres par le biais d’Instagram, de Twitter, de Facebook ou par un comportement négatif.

Comment résoudre ce problème

Vous pouvez résoudre dans la nouvelle génération en tenant compte de certains points dans l’éducation de vos enfants, qu’ils soient enfants ou adolescents :

Appliquer la méta-compétence et la conscience de soi. C’est la capacité de se voir tel que nous sommes, d’apprécier la façon dont les autres nous voient et de commencer à comprendre notre place dans le monde. La conscience de soi supprime les lumières de nos yeux et nous permet de nous accorder avec précision sur notre station actuelle dans la vie. Nous n’arriverons jamais là où nous voulons aller à l’avenir si nous ne savons pas où nous sommes maintenant.
Pratiquer la gratitude.

La gratitude est l’antidote à l’égocentrisme et à l’égoïsme.

La gratitude aide à apprécier ce que l’on a déjà et à favoriser un plus grand bonheur et une plus grande empathie chaque fois que l’on se sent envieux ou anxieux. Tenir un journal de gratitude est un bon moyen de commencer. Dites simplement à vos enfants d’écrire trois choses (grandes ou petites) dont ils sont reconnaissants chaque jour et ils commenceront bientôt à ressentir les résultats positifs.

Une introspection et une appréciation profondes peuvent stimuler des actions inspirées qui susciteront une véritable admiration. Grâce à vos actions et à vos interactions, les enfants peuvent apprendre à s’arrêter, à réfléchir et à agir correctement, ce qui leur permettra de développer leurs compétences et de gagner en confiance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*